Insights


Luxury convalescence: fast-forwarding

Dans le contexte particulier de la crise actuelle, MAD a entrepris la rédaction d’un rapport détaillé sur les enjeux stratégiques des Maisons de Luxe post Covid-19.

L’étude « Luxury convalescence: fast-forwarding » sera diffusée en plusieurs étapes, toutes les deux semaines entre fin mai 2020 et mi-juillet 2020.

Dans la première partie de l’étude « 2020 – Imaginer l’inimaginable, entre bouleversement du business et reset des clients » publiée le 19 mai, nous avons présenté le bilan financier des Maisons de Luxe et esquissé le profil de l’année 2020. Nous avons ensuite identifié 4 accélérations notables de tendances – le marché du Luxe chinois, la conquête du client local, le « No-Channel » et le « Brand Purpose » – déjà engagées chez les clients du Luxe, transversales à toutes les catégories de produits de l’Industrie.

Dans la deuxième partie de l’étude « Question de catégorie : de l’Horlogerie Joaillerie à la Beauté » diffusée le 3 juin, nous avons analysé deux secteurs antinomiques à plusieurs égards, mais qui peuvent s’inspirer mutuellement : l’Horlogerie Joaillerie et les Parfums Cosmétiques, deux industries dont les Business Models sont encore marqués par le Wholesale au moins historiquement, mais où les enjeux de « Direct-To-Consumer » sont cruciaux.

Partie 3 – Question de catégorie : La Mode, le Travel Retail et les Vins et Spiritueux

Dans ce troisième volet de l’étude, nous continuons d’explorer le pays du Luxe et en particulier, nous étudions les nouveaux enjeux du monde de la Mode & Accessoires, du Travel Retail et des Vins & Spiritueux.

Initions notre voyage par l’analyse des perspectives d’évolution de l’industrie de la Mode et des Accessoires, tiraillée entre la nécessité de ralentir la cadence des collections et des défilés et le besoin essentiel de nouveauté pour continuer de faire rêver les clients. Les grands acteurs du secteur seront confrontés à de nouveaux enjeux d’optimisation de leur parcours clients, de leurs réseaux de distribution et de la gestion des prix. La crise du Covid-19 pose un challenge majeur de (re)conquête du client local qui passera par des expériences inspirantes et inoubliables, un « Brand Purpose » cohérent et authentique, une approche « customer-centric » et digitalisée.

Escale sur le Travel Retail – proclamé 6ème continent pendant longtemps et désormais grand perdant de la crise actuelle. Pour survivre, le secteur devra s’adapter aux nouvelles tendances comportementales liées au voyage. Polarisation des flux régionaux, bouleversement des rapports de force, traitement expérientiel de la clientèle et marché local seront les nouveaux leviers de croissance.

Terminons notre promenade en « terre de Luxe » par le secteur des Vins et Spiritueux. Nous étudierons les spécificités de cette industrie à part dans l’écosystème du Luxe, tant en matière de densité de réseau Wholesale, de régulations, de volume de production et de particularités locales, que de cultures de marques peu digitalisées. Ensuite, nous étudierons les stratégies qui s’offrent aux Maisons et aux Groupes du secteur pour résister à la crise du Covid-19 : renforcer la « Brand Equity », rattraper le retard sur le digital et affronter le défi de la « premiumisation », tout en se rapprochant des clients finaux.

Au sein de ces industries, la période qui s’annonce entraînera inévitablement des changements profonds et irréversibles.

Si vous souhaitez échanger sur l’appréhension de ces grands changements stratégiques,
veuillez contacter :

Delphine Vitry, Founding Partner
Jean Révis, Founding Partner
Véronique Le Bansais, Partner
Marie Marchant, Partner
Christophe Pedro, Partner
Thomas Mesmin, Partner

Partie 2
Question de catégorie : de l’Horlogerie Joaillerie à la Beauté

Le deuxième volet de notre étude porte sur deux secteurs antinomiques à plusieurs égards, mais qui peuvent s’inspirer mutuellement : l’Horlogerie Joaillerie et les Parfums Cosmétiques, deux industries dont les Business Models sont encore marqués par le Wholesale au moins historiquement, mais où les enjeux de « Direct-To-Consumer » sont cruciaux.

Partie 1
2020 – Imaginer l’inimaginable, entre bouleversement du business et reset des clients

Une partie introductive de l’étude sur les impacts économiques post Covid-19 et les challenges d’évolution des comportements clients.

Cette première partie présente le bilan financier des Maisons de Luxe et esquisse le profil de l’année 2020. Puis explique comment la crise devient un accélérateur impitoyable de tendances préexistantes sur au moins 4 grands sujets stratégiques : le marché du Luxe chinois, la conquête du client local, le « No-Channel » et le « Brand Purpose » pour les Maisons de Luxe.